AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 MICHELLE WILLIAMS uc. (FREE)

Aller en bas 
AuteurMessage
Jason Walberg
JB; Please dont say Jason like Zadig Nichols said! Isn't it zaydigue?
avatar

Messages : 18
Pseudo : Tropézienne (aussi Muse-Itzel Forth sur le forum)
Credit : JANE

MessageSujet: MICHELLE WILLIAMS uc. (FREE)   Mar 27 Oct - 21:02


      JAMIE LOHMANRESERVED
        feat Evangeline Lilly.

      22 ans, habitante, serveuse.


    Jason était avachis sur le divan de son salon. Jamie était assise sur le fauteuil en face. Ils regardaient ensemble un KILL BILL avec la charmante Uma Thurman. Une pizza découpé avait été entamée, et le boitier reposait sur la modeste table basse du salon. Jamie travaillait dans une boutiques de photographie. Elle aimait bien la photo, mais sans plus. La photographie n’était pas sa passion. Ce qu’elle aimait plus que tout c’était la cuisine. Elle souhaitait devenir un grand chef. Travailler à Paris, dans les plus grands restaurants du monde. Elle en parlait souvent a Jason.
    Au petit écran, Uma, l’actrice fantastique du film se rapprocha d’un homme, commença a le séduire. Jason lança un regard a Jamie. Il se sentait gêné. Là, à ce moment, c’était elle qu’il voulait serrer dans ses bras et embrasser profondément. Elle croisa son regard. Lui qui avait les yeux rivés sur elle, qui rêvait d’eux deux dans un autre lieu, devint rouge de honte. CRAMÉ ! :S.

    J A M I E – Tu vas bien Jason ?
    J A S O N – Oui, oui… Sa va !
    Il lui adressa un grand sourire exagéré. Elle lui lança un regard, comme pour le défier, voir s’il allait réagir a ce qu’elle disait, il paraissait ailleurs.
    J A M I E – Aujourd’hui je me suis fait draguée par un type au snack, c’était trop drole !!
    Il baissa le regard, gêné.
    J A S O N – Ah… Et il t’as dit quoi ?
    J A M I E – Oh, pas grand chose, il a voulut me payer la course, car mes yeux lui avaient soit disant fait ressentir un arc-en-ciel de sensations… Tu vois genre !
    J A S O N – Ouais, je vois… Et bien moi, c’est la vendeuse de journaux !
    J A M I E – Toujours aussi provocante celle là !
    J A S O N – Arrête ! Elle a peut-être un beau décolleté, mais c’est tout quoi… Bref, elle m’a fait les yeux doux pendant que je cherchais un magasines, puis elle m’a informer des cadeaux que donnaient quelques magasines coquins…
    J A M I E – Ouais, c’est bien ce que je disait !
    Jason mentait bien évidemment. La jeune vendeuse ne lui avait jamais parler de cadeaux ni rien. Ce n’était même pas elle qui s’occupait de la vente aujourd’hui. Et ça, Jamie le savait parfaitement, c’était Doug, un bon ami a elle, celui-ci l’avait même saluer en la voyant passer devant son stand pour se diriger vers chez Jason ! Elle se contenta de lui adresser un regard soupçonneux sur ces affirmations.


    Pour ce rôle il est très important de comprendre le personnage de Jason, donc allez lire ma fiche de présentation pour y apprendre tout ce qui est nécessaire sur Jamie et Jason, leurs comportements, leurs relations etc... Merci d'être actif si vous choisissez le rôle (:
    [/i]

_________________

BLACKOUT. Don't kid yourself. And don't fool yourself. This love's too good, to last. And I'm too old to train, yeah... Don't grow up too fast. And don't embrace the past. This life's too good to last. © MUSE.


Dernière édition par Jason Walberg le Lun 2 Nov - 20:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Walberg
JB; Please dont say Jason like Zadig Nichols said! Isn't it zaydigue?
avatar

Messages : 18
Pseudo : Tropézienne (aussi Muse-Itzel Forth sur le forum)
Credit : JANE

MessageSujet: Re: MICHELLE WILLIAMS uc. (FREE)   Sam 31 Oct - 22:44


      JANE WALBERG
        feat Michelle Williams.

      19 ans, étudiante, soeur de jason.


    Jane est la soeur de Jason, il se sont "séparé" pendant la période de l'adolescence de Jason, qui devenait un drogué. Ils se sont retrouvé lors du retour de leurs mère.

    2001Et Jason eut 17 ans. Il commençait à sortir, voir des amis, le soir, tard.Puis des filles, souvent, chaque jour, en boîte. Et la drogue n’était pas très loin. Cannabis, Extasie, Héroïne.Il s’habitua à cet environnement. Il y toucha, essaya, en reconnut « les premiers bienfaits », puis recommença, et encore, et encore.Il ne put plus s’arrêter. Il devint insolent, agressif, puis violent. Ses relations avec ses proches se cassèrent très vite. Il ne parlait plus. Ne riait plus.

    2004La mère de Jason sortit de l’hôpital.Elle était encore fragile, et ne maîtrisait pas bien encore ses émotions. Lui cherchait à se stabiliser, trouver un emplois, un logement…Celle-ci ut accueillit chez l’oncle. Il était tous entasser, dans le petit deux pièce. Elle voulait retrouver ses enfants, retrouver son fils qu’elle avait quitté joyeux, extravertis, et heureux. Lorsqu’elle arriva chez eux, elle voulut voir son fils. Lui parler, l’écouter, le voir à présent grand. Mais dès qu’elle voulait lui parler, de tout et de rien, il se fermait. Il refusait de lui parler. Il ne voulait plus la connaître. Elle qui lui avait tant manqué étant petit.
    La sœur de Jason, Jane, voyant ce désastre s’empirer chaque jour, voulut intervenir. Elle l’obligea à l’écouter, elle le fit asseoir dans la chambre et bloqua le verrou. Elle lui parlait d’eux.Leurs souvenirs sur les bords de lac, l’un et l’autre s’entraidant à construire tant bien que mal un château de sable qui ait de l’allure.Elle lui racontait aussi la foi ou elle le vu faire son premier trajet de vélo a deux roues.Elle le regardait depuis le petit pond, descendre la grande rue du village, le regardant partir, s’éloigner au loin, puis revenir, les joues froides et souriantes. Jason continuait à se fermer. Il ne voulait pas l’écouter. Il ne voulait plus. Un blocage. Un énorme blocage.Il ne comprenait pas lui-même ce qui lui arrivait réellement.Mais néanmoins, toutes ses paroles, tous ces sentiments évoqués, il en avait pris conscience. Il se sentait coupable. Coupable de les avoir délaissées.Elle, Jane, pendant son adolescence, il aurait voulu la voir devenir une femme.Puis elle aussi, sa mère, il pensait à elle chaque jour, et revoyait leurs moments uniques et peu nombreux passés ensembles.


    Quelques jours plus tardLe téléphone de Jason sonnait.La sonnerie résonnait dans la chambre, il décrocha. Sa mère avait eu un accident. Jane le priait de venir au plus vite la rejoindre au pied de son lit.
    Au chevet de sa mère, mains dans la main avec Jane, ils caressaient le ventre de la femme.

    M A M A N – S’il te plait Jason, écoute moi. Je t’aime, tu es mon fils. Je ne pourrais jamais me passer de toi. Pourquoi es-tu devenu ainsi ? Je ne comprend plus. Je t’aimais, et je t’aime toujours quoique tu deviennes, tu le sais.
    J A S O N – Ne dit pas ça, enfin ! Tu parles comme si tu allait mourir demain, tu es forte, tu saura te sortir de ce lit blanc !
    M A M A N – Les médecins sont claires ! Je le sais… Dis lui Jane. Raconte lui comment ça c’est passé, et aussi ce qu’a dit le docteur tout à l’heure.
    J A N E – Maman…
    M A M A N – S’il te plait Jane.
    Elle regarda Jason, et lui prit des deux mains, celle qu’elle tenait de sa main droite.
    J A N E – Un autocar a percuté le véhicule de maman. En pleine face. Elle a eut beaucoup de chance. C’est ce qu’a dit le médecin tout à l’heure.
    Jason, serra la main de sa mère pour lui redonner confiance.
    J A S O N– T’inquiète pas maman, on est avec toi.
    Elle lui sourit, enfin une réponse de son fils. Une phrase affective, enfin !
    M A M A N – Dit, ma fille, tu m’avais parler de cette université, je pense que tu devrais le faire. Ils t’ont accepté, vas-y cours ! Les occasions comme celle là, ont en a pas tous le jours !!! Et puis, tu la mérite cette offre !
    J A N E – Maman…
    Jason ne comprenait pas. Il regarda sa sœur. Elle lui répondit des yeux, en faisant un mouvent qui se dirigeait vers la sortie. Ils en parlerait donc quand ils seraient seuls.
    J A N E – Je vais boire un café. T’en veux un Jason ?
    J A S O N – Je vais venir avec toi.
    Ils se dirigèrent ensemble vers le couloirs qui offrait des places assises, et une machine a café. Jason introduis sa pièce puis commanda. Son café arriva quelques seconde après qu’il ait appuyer sur le bouton « valider ». Il alla s’asseoir près de sa sœur.
    J A S O N – T’en veux pas ?
    J A N E – Non, merci… Tu sais, d’après le médecin, elle ne va pas tenir le coup longtemps.
    J A S O N – … Elle sait ? …
    J A N E – Oui, le médecin lui a dit tout à l’heure, mais vaut mieux ne pas ressasser…
    J A S O N – Je comprend…
    Ses yeux se remplirent de larmes.
    J A S O N – Alors comme ça, tu va partir.
    J A N E – Oui. A Hesperia, en Californie. Une université m’a acceptée.
    J A S O N – C’est bien ça.
    Les larmes lui descendirent du visage.
    J A N E – Qu’y a-t-il Jason? Ne t’inquiète pas, maman vas s’en sortir. On l’aime n’es-ce-pas ? On va l’aider.
    J A S O N – J’ai tout foiré. Je n’ai plus rien. Maman s’en va doucement. Après la folie, c’était ce qui pouvait lui arriver de pire. Et puis toi qui s’en vas. Je n’aurais plus rien.
    Je peux te serrer dans mes bras Jane ?
    J A N E – Mais bien sur. Viens là. Je t’aime aussi tu sais.
    J A S O N – Je sais. Je t’aime aussi.
    J A N E – Suis moi, s’il te plait. J’avoue que je me sentirais un peu perdue sans toi. Et puis, il faut rattraper le temps perdus. Pendant trois ans, nous nous sommes a peine parlé.
    Ils revinrent ensembles vers la chambre de leur mère, puis lui tenir compagnie.
    Quelques jours plus tard, Jane et Jason répartissaient les cendres de leurs défunte mère par dessus le pont de leurs village d’enfance.


    2005L’avion allait décollé. Jane et Jason étaient assis l’un a coté de l’autre mains dans la main. Leurs mère avait décédés quelques semaines auparavant, fin décembre. Ils commençaient une nouvelle vie. Un nouvel avenir. Ils voulaient recommencer, tout. Durant tous le vol, il se tenèrent la main. On aurait dit un couple. Ils étaient les premiers a être monté et a s’être assis. Une jeune femme brune qui passait dans l’allée croisa le regard de Jason. Un regard qui trémoussa tout l’intérieur du jeune homme. Puis ses yeux se posèrent sur les mains des deux frères et sœurs. Son regards se baissa. Cette jeune demoiselle vit s’assoir juste sur le siège devant lui. Il admira sa chevelure qui dépassait de son siège, une chevelure brune soyeuse, brillante. Pendant le trajet il l’a vit se lever et se diriger vers les toilettes. Il la suivit. Une énorme dose de courage l’avait envahit. Il ne comprenait pas. Pendant les dernières semaines, il avait a peine adresser la parole a un voisin. Et là, le voilà parti pour rencontrer une femme. Que lui arrivait-il ? Il ne savait pas, juste que si sa pouvait lui apporter quelque chose, il ne fallait pas hésiter.
    Devant la porte, ils discutèrent. Ce fut un feeling qui passa très rapidement entre les deux jeunes gens. Ils allaient tous les deux au même endroit. Hesperia. Peut-être qu’une nouvelle vie commençait enfin. Ils échangèrent les numéros de cellulaire, et se promirent de se revoir. Elle s’appelait Jamie.


    Pour ce rôle il est très important de comprendre le personnage de Jason, donc allez lire ma fiche de présentation pour y apprendre tout ce qui est nécessaire sur Jane et Jason, leur relation et leur histoire... Merci d'être actif si vous choisissez le rôle (:

_________________

BLACKOUT. Don't kid yourself. And don't fool yourself. This love's too good, to last. And I'm too old to train, yeah... Don't grow up too fast. And don't embrace the past. This life's too good to last. © MUSE.


Dernière édition par Jason Walberg le Lun 2 Nov - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jamie Lohman

avatar

Messages : 4
Pseudo : titone
Credit : woody pepper

THE WAY YOU ARE.
▬ JUKEBOX: LADY GAGA □ paparazzi
▬ RELATIONSHIP:
▬ TO DO LIST:

MessageSujet: Re: MICHELLE WILLIAMS uc. (FREE)   Lun 2 Nov - 15:37

    40 37
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Walberg
JB; Please dont say Jason like Zadig Nichols said! Isn't it zaydigue?
avatar

Messages : 18
Pseudo : Tropézienne (aussi Muse-Itzel Forth sur le forum)
Credit : JANE

MessageSujet: Re: MICHELLE WILLIAMS uc. (FREE)   Lun 2 Nov - 19:08

OMG, merci beaucoup de ton inscription !!! I love you egypt
Spoiler:
 
Je te la réserve Very Happy

_________________

BLACKOUT. Don't kid yourself. And don't fool yourself. This love's too good, to last. And I'm too old to train, yeah... Don't grow up too fast. And don't embrace the past. This life's too good to last. © MUSE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jamie Lohman

avatar

Messages : 4
Pseudo : titone
Credit : woody pepper

THE WAY YOU ARE.
▬ JUKEBOX: LADY GAGA □ paparazzi
▬ RELATIONSHIP:
▬ TO DO LIST:

MessageSujet: Re: MICHELLE WILLIAMS uc. (FREE)   Mar 3 Nov - 0:57

Merci bien I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MICHELLE WILLIAMS uc. (FREE)   

Revenir en haut Aller en bas
 
MICHELLE WILLIAMS uc. (FREE)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'actualité de Michelle Williams ajouter à mes stars préfér
» powermax + et free
» Cerclesdanslanuit.free.fr
» [mmorg] D&D online devient Free To Play w/ Cash Shop
» lire une VOD achetée sur free à partir de mon ordi au lycée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BEYOND THE DISTURB :: I wanna become a heros. :: Screenplay-
Sauter vers: